Home » News »

“Let It Glow”, le manuel de mélancolie par Rover

 


Rover est un chanteur vagabond qui entretient le mystère. Ex-leader du groupe punk-rock libanais The New Government, il a séduit les badauds avec le morceau “Aqualast” (2012). Dandy par nature, musicien par plaisir, Rover a d’abord été un voyageur. Il a grandi à New York, puis il s’est posé pour quelque temps à Beyrouth. Expulsé, il revient en France, où il s’est engagé dans une voie pop-rock sombre, empreinte de mélancolie.

“Let It Glow” est trompeur, celui qui a un look un peu bourru aime jouer avec les apparences, et derrière une belle incandescence sonore, il conte d’abord les fragilités de nos vies, les indélicatesses de chacun. Il n’a pas le physique de Gainsbourg, il partage juste son sens de la poésie, même dans la langue de Shakespeare. La belle histoire commence avec “Some Needs”, un concentré bouleversant de notes éclaboussées par les errances de leur interprète. Un peu plus loin, on chavire avec “Call My Name”, avant de comprendre avec “Along” que “Let It Glow” nous embarque pour un voyage sans retour. Un bel instant de magie!

Frédéric Geldhof/AllTheContent News Agency


Tous droits réservés – Rover distille dans les cœurs une poésie psychédélique avec “Let It Glow”.


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: