Home » News »

L’artiste soul Bilal s’épanche dans “In Another Life”

 


Bilal est un sacré bonhomme! Dans l’ombre, il a collaboré avec Beyoncé, Jay-Z, The Roots, Common, Kendrick Lamar ou encore Erykah Badu. Bref, on ne trouvera pas grand monde pour dire du mal de cet artiste unique, aussi à l’aise avec le r’n’b, la soul et le jazz. Interprète, auteur, musicien, il a la culture afro-américaine chevillée au corps et aux notes.

“In Another Life” respire la douceur estivale, le temps de l’insouciance où l’on se laisse baigner par des mélodies songeuses. Il alterne les styles et les intentions, il s’accroche aux choses du quotidien avec “Open Up The Door”, puis s’envole pour le cosmos dans “Satellites”.

Bilal n’a pas peur des grands écarts musicaux, il est lui-même un patchwork d’essences et d’influences. Alors la musique glisse sur la peau, “I Really Don’t Care” et “Spiraling” forment un continuum d’arrangements surprenant. On ne sort pas indemne de “In Another Life”, on tombe en Motown, loin de tout, et c’est peut-être ça le but de cet opus à fleur de peau.


Tous droits réservés – “In Another Life”, le grand numéro r’n’b-soul de Bilal.


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: