Home » News »

“Heart Blanche”, Cee Lo Green en mode Gnarls Barkley

 


Cinq ans après “Lady Killer”, si l’on ne compte pas “Cee Lo’s Magic Moment” (2012), un album plutôt insipide de reprises de tubes de Noël, Cee Lo Green refait parler de lui en bien. À l’époque du raz-de-marée Gnarls Barkley, le morceau “Crazy” (2006) avait littéralement effacé toute la concurrence soul et consacré l’homme aux lunettes noires. Une star qui s’était un peu oubliée au profit de nombreuses collaborations hip-hop pas toujours avantageuses.

“Heart Blanche” sonne son grand retour, on y retrouve la touche soul psychédélique de “St. Elsewhere” (2006). Comme s’il devait se prouver à lui-même qu’il n’avait rien perdu de son invraisemblable créativité, l’artiste américain n’a pas lésiné: il dévoile quinze titres tourbillonnants à réveiller les morts. Aucun morceau ne tire son épingle du jeu tant “Heart Blanche” est d’une grande qualité de la première à la dernière note. Malgré tout, “Est. 1980’s”, “Tonight” et “Music To My Soul” ont ce soupçon de vie en plus qui font de cet opus un monument de la musique soul.

Frédéric Geldhof/AllTheContent News Agency


Tous droits réservés – Cee Lo Green signe sa plus belle réalisation soul avec “Heart Blanche”.


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: