Home » News »

Editors sort de l’obscurité avec “In Dream”

 


Editors s’est rendu à l’évidence: le départ de Chris Urbanowicz, en 2012, avait fait vaciller le groupe au plus profond de son identité rock. Mais, après l’amertume d’un album en demi-teinte, la formation britannique a su retrouver l’éclat d’un “The Back Room” (2005). Les cinq membres du groupe ont dû tout réapprendre, à se produire, pour commencer, et puis, à se diriger vers de nouvelles sonorités.

La résilience est un processus complexe, d’autant plus dans le domaine artistique, où l’existence même d’un projet s’appuie sur une identité. Editors ne renie rien, et fait une nouvelle proposition avec “In Dream”. Au fil de seize titres, le groupe transformé se laisse apprivoiser et finit par décloisonner les dernières réticences. La voix de Tom Smith est aérienne, la charge émotionnelle repose sur le lyrisme d’accords à la texture étoffée. “Life Is a Fear”, “Ocean of Night” et “All the Kings” survolent cet opus traversé par une ferveur electronica qui ne peut laisser indifférent. La magie opère, à condition d’adouber ce nouvel Editors.

Frédéric Geldhof/AllTheContent News Agency


Tous droits réservés – Dans “In Dream”, Editors vogue sur l’electronica pour se relancer, et ça marche!


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: