Home » News »

Avec “Convergence”, Synapson trouve sa voix electronica

 


Malgré de très grandes qualités, “Stendhal Syndrome” (2012), le premier opus de Synapson, était un peu passé inaperçu. Les garçons ont pris de la bouteille, et ont trouvé le filon avec le titre “Djon Maya Maï”, en featuring avec le chanteur burkinabé Victor Démé. Le succès est à la clé et le duo, au diapason. Il a compris comment capter l’attention du public sans perdre ses qualités electronica.

Pour “Convergence”, Synapson a tout simplement décidé de dépasser le cadre des puristes pour s’adresser à tous les amoureux de l’electro-house. Et la recette fonctionne, l’album est une usine à tubes dans lequel on retrouve des titres plus groovy les uns que les autres: “Moonlight”, avec Charles Harvey; “Keep Me Hanging”, avec Bernhoft; “Rushin”, avec Jacinthe; sans oublier l’inégalable “All in You”, en duo avec Anna Kova. Avec un sens du rythme qui frôle l’exotisme, les deux compères font chanter leur electro comme personne, à coups de percussions endiablées et variées. “Convergence” redonne des couleurs au temps gris!

Frédéric Geldhof/AllTheContents News Agency


Tous droits réservés – De très belles trouvailles soul et un groove épatant pour “Convergence”, le nouvel opus de Synapson.


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: