Home » News »

Avec “Chemicals”, The Shoes dégaine sa machine à tubes

 


Les courants rock et electro français se portent à merveille, à l’image de l’éblouissante réalisation de The Shoes. Quatre ans après le non moins satisfaisant “Crack My Bones”, “Chemicals” est un opus d’excellente facture, où une electro fantaisiste vient porter un rock tout en légèreté. The Shoes nous avait habitués à accoucher de belles trouvailles expérimentales, mais là, il faut avouer que les deux compères créent la surprise.

“Chemicals” ne va pas laisser indifférent. The Shoes sort toute la panoplie d’une expérience déjà vieille de 20 ans. On distingue bien un arrière-plan pop, des élans qui n’ont rien de candides. Chaque morceau est une nouvelle aventure, les chocs et les heurts sonores sont assumés et volontaires, la dissonance est un art qui se conjugue au pluriel stylistique. On retrouve alors l’artiste Esser, embarqué sur les excellents “Made For You” et “Us & I”, Sage, sur “Drifted”, ou encore Petite Noir, sur “Lost in London”. Chaque titre vaut son pesant d’or, l’aventure est belle, et surtout un peu rebelle.

Frédéric Geldhof/AllTheContent News Agency


Tous droits réservés – L’alchimie electro-rock de The Shoes prend à nouveau dans “Chemicals”.


FGE/AllTheContent News Agency

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 

You must be logged in to post a comment.

 
 
 
Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: